Accueil du site > Activités > Concours régionaux > Règlement régional concours Audiovisuel

Règlement régional concours Audiovisuel

jeudi 19 novembre 2015, par Bénédicte Lengagne .

 Règlement du concours régional audiovisuel 2015 - 2016

DEFINITION Un montage audiovisuel en fondu enchaîné (alias diaporama) est construit en fonction d’un synopsis‚ écrit au préalable. Le but de cette réalisation demeure la transmission, voire le partage, d’un événement, d’une idée, d’une émotion… Le choix du thème est libre. L’auteur est seul responsable de ses propos qui devront respecter les lois et règlements publics en vigueur. Le "diaporama" résulte de l’utilisation conjointe, en parfaite harmonie, de trois éléments fondamentaux :

  • les images
  • les sons (musiques, paroles, bruitages)
  • les enchaînements visuels et/ou sonores, ainsi que le rythme de passage des images à l’écran (effets de transition, tel le "fondu-enchaîné" par exemple).

Ces trois éléments se construisent et s’équilibrent les uns par rapport aux autres, en fonction du sujet choisi et de la façon de le traiter, afin de former un tout indissociable. Ils synthétisent la pensée créatrice ainsi que la maîtrise artistique et technique de l’Auteur. Même si l’image fixe doit rester prépondérante, les diaporamas peuvent intégrer des images animées (vidéo, giff…).

 DISPOSITIONS TECHNIQUES

La durée de projection de chaque montage est limitée à 12 minutes Un montage audiovisuel est observé par la projection d’une image provenant d’un vidéo-projecteur. La définition de la projection est inscrite dans un rectangle de 1920 x 1080 pixels. La technique numérique est seule utilisée.

Chaque diaporama admis à concourir doit comporter, à sa réception par l’organisateur, un CD-Rom sur lequel sont gravés le montage numérisé sous la forme d’un fichier auto-exécutable (.exe) + la fiche d’identification complète ci dessous+ la même fiche d’identification, mais anonymée.

Excel - 36 ko

 DISPOSITIONS PRATIQUES

Au maximum, deux diaporamas d’un même auteur peuvent être présentés au Concours Régional. L’anonymat est la règle. A la projection, aucun nom ne doit laisser deviner à l’écran quel peut être l’auteur. Mettre en lieu et place des images contenant le nom de l’auteur, quelqu’en soit l’objet, des vues "évasives" (par exemple simplement "Réalisation xxx"…), afin de ne pas détruire le rythme ou les effets. Seul le nom de l’auteur ne doit pas figurer. Le nom de toute autre personne citée pour une contribution quelconque doit par contre figurer clairement. Les membres du jury, prévenus de ces contraintes, disposent de documents où ne figurera aucun renseignement pouvant donner une indication sur le nom de l’auteur. Les programmes qui pourraient être distribués ne feront figurer que les titres des montages. Seul l’organisateur du concours détient l’identité des auteurs et les noms ne seront révélés qu’à la lecture du palmarès.

Sur les supports expédiés par les auteurs à l’organisateur du concours (CD) devront figurer :

  • Le titre du diaporama,
  • Le nom et le prénom de l’Auteur.

La participation au concours est gratuite. Néanmoins, les participants qui ne remporteraient pas leurs travaux à l’issue du concours, devront joindre à leur envoi les frais de poste pour le retour des colis, à défaut de quoi, les travaux ne seraient pas réexpédiés.

 ORGANISATION DE LA SEANCE DE JUGEMENT

Le jury sera composé de trois personnalités choisies en fonction d’un éventail de compétences le plus ouvert possible (connaissances dans la discipline mais aussi références artistiques élargies). L’identité des jurés ne sera dévoilée que le jour même du concours. Le jugement a lieu en public. Les spectateurs ne doivent rien faire qui soit susceptible de perturber ou influencer le jury.

L’ensemble des montages est projeté selon le programme établi par l’organisateur, et le jury les classe en tenant compte de leur valeur artistique et technique. Les délibérations sont secrètes, et les résultats sans appel. Les œuvres les mieux classées pourront participer au concours National audiovisuel de la FPF à raison d’une oeuvre maximum par auteur, à condition que ce dernier soit à jour de sa cotisation à la FPF avant le déroulement du concours Régional. Le quota attribué à l’UR 19 sera indiqué le jour du concours avant le début des projections. Pour aider à une évolution vers un progrès qualitatif global de l’audiovisuel, et dans un souhait de mutuelle compréhension et de dialogue ouvert, un échange entre le jury et les auteurs présents lors du jugement est institué, après la proclamation des résultats.

Jacques Parrain Commissaire Audiovisuel UR19 parain.jacques wanadoo.fr

Répondre à cet article


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion]

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL